Strict Standards: Declaration of JParameter::loadSetupFile() should be compatible with JRegistry::loadSetupFile() in /home4/ptpuorg/public_html/proscience/libraries/joomla/html/parameter.php on line 512

Fête de la science - 2014


L’évènement majeur, cette année, en ce qui concerne la fête de la science a été la mise en place du village des sciences, à la mairie de Punaauia les jeudi 27, vendredi 28 et samedi 29 novembre 2014.

Parallèlement à ce village, d’autres actions ont été menées, notamment dans les iles, avec deux « mini » villages à Tubuai et à Rangiroa ainsi que les ateliers « collège », où des élèves de troisième ont accueilli leurs camarades de CM2.
Télécharger ce bilan au format PDF


Notice: Undefined offset: 1 in /home4/ptpuorg/public_html/proscience/plugins/content/quickgallery/tmpl/makedata.php on line 25

Notice: Undefined index: in /home4/ptpuorg/public_html/proscience/plugins/content/quickgallery/tmpl/makedata.php on line 30
Fête de la science 2014
Fête de la science 2014
Fête de la science 2014
Fête de la science 2014
Fête de la science 2014
Fête de la science 2014
Fête de la science 2014
Fête de la science 2014
Fête de la science 2014
Fête de la science 2014
Fête de la science 2014
Fête de la science 2014
Fête de la science 2014
Fête de la science 2014
Fête de la science 2014
Fête de la science 2014
Fête de la science 2014
Fête de la science 2014
Fête de la science 2014
Fête de la science 2014
Fête de la science 2014
Fête de la science 2014
   

Le thème abordé a été « l’agriculture familiale et biologique » avec différentes problématiques traitées :

  • Matériaux et produits issus de l’agriculture.
  • Industrialisation de l’agriculture : le sacrifice de l’eau
  • Amélioration de la fertilité du sol
  • La protection du sol contre l’érosion.
  • La chimie verte ou développer l’agro écologie
  • Adaptation au changement climatique

Ci-dessous le bilan pour chacune des actions entreprises :

Action n°1 : Le village des Sciences

Le village des sciences a été ouvert au public pendant trois jours les jeudi 27, vendredi 28 et samedi 29 novembre.

Le service technique et l’ensemble du personnel de la mairie de Punaauia ont accueilli les membres de l’association Proscience à chaque fois que cela a été nécessaire afin de préparer au mieux cet évènement. Nous les en remercions chaleureusement.

Une coupure d’électricité le troisième jour a empêché le fonctionnement du planétarium mais les ateliers expérimentaux, installés au rez-de-chaussée, ont pu être assurés grâce au groupe électrogène de la mairie.

Les techniciens de la mairie ont tout mis en place, au niveau électrique et sonore la veille de l’inauguration.

  • Le village a été inauguré à 8H30 le jeudi 27, à la mairie de Punaauia en présence de M. ... représentant M. le Haut-commissaire de la République ;
  • Mme Tea Frogier, Ministre du travail et du dialogue social, de l’emploi, de la formation professionnelle, de la recherche et de la condition féminine ;
  • M. Thierry Trouillet, Président de l'association Proscience - Te turu 'ihi ;
  • M. Charles Egretaud, coordonnateur de la Fête de la Science 2014.

Ainsi, en trois jours, le village des sciences a accueilli plus de 1500 personnes, dont environ 1000 élèves du primaire et du secondaire.

Plusieurs stands ont été mis en place au rez de chaussée de la mairie :

Atelier TECHNIVAL

L’entreprise TECHNIVAL a participé également au village des sciences et a présenté ses activités : Protéger l’environnement, garantir un développement durable, préserver l’état du fenua que nous laisserons à nos enfants font partie des préoccupations croissantes de plus en plus de polynésiens.
Depuis plus de 10 ans, Technival développe des activités et des prestations pour aider à atteindre ces objectifs, tout en créant des emplois et en préservant les ressources locales.
Traitement des eaux usées, production de compost, recyclage des déchets, identification et exportation des produits toxiques, mise à disposition des usagers d’équipements de propreté performants sont autant d’activités pour lesquelles Technival a développé un savoir-faire spécifique qui lui a permis de devenir un des leaders de la protection.

Atelier SDR

Le SDR de Papara était présent au village pour développer les différentes actions engagées. Le département de la protection des végétaux accomplit ses missions en intervenant : avant l'importation par l'analyse des risques à l'importation et la délivrance des demandes de permis d'importation ; à la frontière par l'inspection phytosanitaire des produits ; à l'intérieur du pays lorsqu'un organisme nuisible s'est établi, par des actions de lutte, de recherche et d'information. Les trois principaux domaines d'intervention en matière de lutte sont : les maladies des plantes ; les arthropodes (insectes, acariens, thrips) ; les mauvaises herbes.

Atelier APICULTURE

Un apiculteur était présent avec une ruche de démonstration afin de présenter son travail et les différents problèmes rencontrés pour fabriquer du miel.

Atelier CJA

Le CJA de Punaauia était présent au village des sciences afin de montrer les techniques enseignées au cours de l’année scolaire ayant un rapport avec l’agriculture familiale et biologique.

Atelier planétarium

Cet atelier proposait des séances dans le planétarium sur le thème « ciel et agriculture » et des séances interactives d’astronomie générale présentant les étoiles et systèmes planétaires.
Loyana, une élève de 4ème du collège de PaoPao, avait également préparé un court exposé qui lui a permis, sur fond de simulateur de ciel (Stellarium), d’expliquer aux visiteurs le rôle du Soleil et de la Lune sur les marées et l’agriculture.

Au total, plus de 900 élèves ont visité l’atelier et participé à ces deux séances complémentaires.

Ateliers expérimentaux

Pour la première fois, des collégiens se sont déplacés au village pour être les acteurs de la Fête de la Science. Chaque groupe a présenté des expériences sur le thème de l’agriculture familiale et biologique.
La difficulté majeure à laquelle ils ont été confrontés a été de s’adapter au niveau du public composé aussi bien d’élèves du primaire que d’étudiants de l’université.
Quatre collèges de Polynésie ont participé à ce village :

  • Les collèges de PAOPAO et d’AFAREITU le jeudi 27 novembre
  • Le collège de Punaauia le vendredi 28 novembre
  • Le collège de Tipaerui le samedi 29 novembre

Une quinzaine d’élèves représentait chaque collège.
Ces élèves faisaient partie des ateliers scientifiques mis en place pour l’accueil des élèves de CM2 au collège. Leur participation à la Fête de la Science fut ressentie comme un cadeau récompensant le travail fourni lors des journées « ateliers collège ». Ils ont été ravis de participer au village et de partager leurs expériences avec le public.
Ces expériences restaient dans les mêmes problématiques que pour les ateliers collège (reconnaissance de l’eau grâce au sulfate de cuivre, fabrication d’un bioplastique, l’expérience du jus de choux rouge, test des engrais, méthaniseur ou biocarburant…)

Des espaces d’exposition ont également été aménagés, exposition regroupant notamment le fruit des travaux de plusieurs écoles de la presqu’ile. Des terrariums de différentes écoles étaient exposés et de nombreux élèves des écoles primaires sont intervenus pour expliquer la vie des escargots au grand public. Malheureusement, les contraintes de transport et de fin des cours n’ont pas permis aux enfants d’être présents le vendredi après-midi et le samedi matin. En revanche, les panneaux d’exposition et les terrariums sont restés sur place avec quelques panneaux explicatifs.
Afin de pouvoir faire venir les élèves des écoles et collèges éloignés, l’association Proscience a également mis en place des transports par bus, par une société privée. Malgré quelques soucis (chikungunya et bus en mauvais état) tous les élèves ont pu venir au village avec leurs enseignants.

Les points positifs :

  • Les acteurs du village ont apprécié le thème et l’ambiance du site.
  • De nombreuses écoles primaires, collèges et lycées de Tahiti et Moorea se sont déplacés et ont participé activement aux présentations.
  • Les thèmes abordés étaient variés et entraient tout à fait dans le cadre du thème « Agriculture familiale et biologique ».
  • La séance du planétarium était accompagnée d’une vidéoprojection qui permettait de faire le lien entre les sciences et les légendes.

Les points négatifs :

  • Le public ne s’est pas déplacé en masse. Cela tient en grande partie à un manque de communication de la part des organisateurs et aussi au fait que les médias n’aient pas répondu à notre invitation.
  • L’énorme travail de préparation des organisateurs a été difficile surtout du fait du commencement tardif du projet.
  • Il y a eu beaucoup de visiteurs pendant le temps scolaire, peu de monde le samedi.

Action n°2 : Les ateliers « collège »

Depuis trois ans déjà, les collégiens participent à la fête de la Science en présentant des expériences innovantes, amusantes et souvent spectaculaires à leurs camarades de CM2.

Chaque année, une équipe de professeurs volontaires met en place les expériences et le planning pour accueillir les élèves des écoles proches de leurs collèges.
Une douzaine de collèges a participé à cet évènement cette année : Tipaerui, Punaauia, NDA, Mahina, Taravao, Faaa, Paopao, Afareitu, Arue, Rangiroa, Tubuai et Papara.
En moyenne, les collèges ont reçu 4 classes des écoles primaires voisines sur plusieurs demi-journées.
Cette action a donc mobilisé une quarantaine d’enseignants, 400 collégiens et plus de 1500 écoliers.

Les points positifs :

Comme chaque année, tout s’est bien déroulé, le contact est passé entre écoliers et collégiens.

  • Les professeurs des écoles travaillent de plus en plus en amont et en aval de cet évènement. Des projets inter écoles commencent à se mettre en place.
  • Une poignée d’enseignants de collège restent actifs pour mener à bien cet évènement.
  • L’aide précieuse de l’université a permis de réaliser les expériences prévues, compte tenu du retard dans la livraison du matériel.

Les points négatifs :

  • Le manque de matériel et le retard dans les commandes a posé souci.
  • Plusieurs enseignants de collège sont maintenant démotivés et ne souhaitent plus participer à ce projet. Les raisons évoquées sont pour la plupart le manque de temps pour la préparation de ce projet.
  • Ce manque de motivation vient du fait que tout se fait toujours à la dernière minute et que les enseignants n’ont pas assez de temps pour préparer les expériences.

Action n°3 : La fête de la science dans les iles

Rangiroa et Tubuai ont participé activement à la réussite de la fête de la science dans les iles.

En effet, les enseignants volontaires et motivés ont organisé, dans chacune de ces deux îles, un « mini » village des sciences.
A Tubuai et à Rangiroa, les collèges participent en partenariat avec le CETAD et les écoles primaires voisines.
Des producteurs de fruits et légumes et un apiculteur étaient présents pour présenter leurs activités.
Les enseignants se sont aussi mobilisés avec des observations microscopiques sur la cristallisation de la vanilline, des modélisations de cristaux sur ordinateurs, un atelier de dessin sur le thème de Guiseppe Arcimboldo, une présentation d’une fresque du système solaire.

Les élèves de CETAD ont fait des démonstrations de gravure sur nacre, de fabrication de monoi, d’ébénisterie à partir des essences de bois locales. Les élèves du CMNP sont venus présenter la culture de la nacre et la production de la perle.
Des ateliers plus ludiques ont eu lieu, toujours en relation avec la science (sentier aquatique, baptême de plongée, karaoké etc…)

Les points positifs :

  • Ces deux mini villages à Tubuai et à Rangiroa ont rencontré beaucoup de succès
  • Les enseignants organisateurs sont ravis et les élèves aussi.
  • Le quotidien La Dépêche de Tahiti a publié un article très positif sur chacun de ces villages

Les points négatifs :

  • L’éloignement a fait que les enseignants n’ont pas pu réaliser tout ce qu’ils avaient prévu malgré l’aide de l’association Proscience (don et prêt de matériel)

Communication et plan media

Le gros problème de cette fête de la science a été la communication, au niveau des médias, qui ont bien entendu été conviés mais les organisateurs n’ont pas assez insisté et n’ont donc pas assez assuré la promotion de l’évènement.

Des affiches ont été réalisées, mais trop tardivement. Il a fallu, compte tenu de notre inaptitude à réaliser nous-mêmes des graphismes adéquats, payer un prestataire pour les livrets et les affiches.

Pour la prochaine organisation de la Fête De la Science, l’association Proscience mettra un point d’honneur à trouver une personne capable de promouvoir au mieux la fête de la science.

Il faut néanmoins noter que la chaîne télévisée "Polynésie Première" s’est déplacée pour l’inauguration du village des sciences, TNTV est alléé en visite au collège de Punaauia pour les ateliers collège, et le quotidien "La Dépêche" a fait plusieurs articles, notamment sur les mini villages des iles ainsi que certains ateliers dans les collèges de Tahiti.